Dorcel Store

Lundi 5 mai 2014 1 05 /05 /Mai /2014 15:32

Bonjour à tous,

 

Désolée de ne pas vous avoir écrit d’article avant mais je dois avouer être pas mal occupée, entre ma nouvelle activité de coaching, mes chroniques sexo pour Colmax, mon courrier des lecteurs pour le site Gentleman Moderne et un contrôle fiscal. J’ai beaucoup moins de temps. Mais justement, c’est de ma reconversion dont je vais vous parler.  

 

angell_summers_4-20140414_065726.jpg

Se retrouver n'est pas si simple, le chemin est parfois long...

        

Quitter le porno est-ce aussi facile que d’y rentrer, comment réagissent les gens qui vous entourent depuis si longtemps, les fans, la famille, les gens du porno? Comment on se remet à avoir une vie plus normale?

Déjà prendre la décision d’arrêter le métier ne fut pas simple, comme je le disais tout se passait bien, j’avais encore pas mal de proposition de travail et j’aimais ce travail.

Deux choix s’offrent alors à moi disparaître complètement effacer mes profils Angell SUMMERS de tous les réseaux sociaux et tout reprendre à zéro ou bien faire fructifier ce nom. Pendant plus de 5 ans, j’ai bossé dur pour que ce nom vaille quelque chose. Et puis Angell, ça fait parti de moi, je n’en ai pas honte et autant que cela me serve.

 

La suite fut dure, avoir un projet est une chose le monter en est une autre. Cela a pris plus de temps que prévu, donc plus d’argent. Le fait que cela prenne plus de temps fait que le doute s’installe, ai-je fait le bon choix, est ce que ce nouveau projet va fonctionner ???

Même si on est très loin de gagner ce que les gens pensent, là j’ai l’impression de travailler 10 fois plus pour gagner 10 fois moins. Bienvenue dans la vraie vie !!!

J’ai, je l’avoue, eu une période très dure entre décembre et janvier. Bon, contrairement à ce qui a circulé je n’ai pas failli me suicider. Etrange d’ailleurs, que ce genre de chose amuse les gens. Mais j’ai fait un burn out (malaise m’ayant conduit à l’hôpital). Trop de doute, de pression, plus les problèmes et déceptions.

C’était comme si je me retrouvais plus, que je ne savais plus où je allais. J’ai vécu pendant tout ce temps en tant qu’Angell mes emails n’étaient qu’a ce nom, ma messagerie de téléphone aussi. En soirée, de peur qu’on sache mon vrai prénom, je donnais celui d’Angell. Même si je n’efface pas mon passé j’avais besoin de me retrouver.

angell summers explicite1

Comme si cette fille était une autre personne, pas vraiment moi...


J’ai alors décidé de créer un Facebook à mon nom et le mettre en privé, un twitter avec peu de monde dessus, j’ai changé de numéro et avec une messagerie à moi, je me suis crée des adresses emails à mon nom. Je fais de même pour le pro. Je sépare plus ma vie et mon travail.

Ce n’est pas aussi simple qu’on le pense, je ne le faisais pas assez avant. Angell avait prise le dessus, elle existait plus que moi. Ca fait un peu cinglé de dire tout ça mais c’était bien ça ce côté double personnalité.

Je dois d’ailleurs l’avouer, je tweet encore beaucoup sur ma vie mais de moins en moins pour ce que je veux vraiment garder pour moi.

Tout cela me permet d’avancer de tout remettre en place et de me retrouver moi, de me concentrer ensuite sur mon travail.

Mon rythme de vie aussi change, avant je vivais en permanence avec ma valise, tout les mois dans un pays différent, à enchaîner les tournages, même si je me retrouve à beaucoup bosser, je bosse plus de chez moi. Le travail devient plus quotidien, ça peut paraître idiot mais c’est perturbant au début.

Me retrouver moi est aussi passé par un changement physique, je me suis coupé les cheveux et fini les blond platine, noir corbeaux et roux flamboyant. Place à une chatain plus naturel. Je me suis enfin faite tatouer je ne le voulais pas tant que je tournais, je ne sais pas trop pourquoi. Je faisais enfin tout ce que je voulais attention on nous interdit rien dans le porno mais on se coustruit une image. 

PhotoGrid_1399912151150.jpg

8 mois m'ont suffit à faire 4 tatouages dont 2 assez impossants. Pour ceux que ça intèressent, mon tatoueur c'est Black Ink Story à Levallois...

 

angell_summers_4-24854110544784.jpeg

Plus naturelle et cheveux court changement radical...

 

Les réactions des gens furent diverses...

Les gens du métier (pas tous, je le précise) disparaissent un peu, ce n’est pas qu’ils ne vous apprécient pas c’est que ce n’est pas forcément vos meilleurs amis, que des filles qui viennent et partent ils en ont vu beaucoup, alors on s’oublie un peu.

Certains par contre n’hésite pas à vous descendre, après tout vous n’êtes plus utile, on a plus besoin de vous. On hésite plus à vous rappeler que vous faites partie du passé. Je leur souhaite bien du courage quand tout cela va s’arrêter.

J’avais un peu peur que mes amis, ma famille me disent que finalement ils sont heureux que j’arrête, parce que finalement ce n’était pas top comme travail. Mais heureusement, il n’en est rien. Ils sont derrière moi et me soutiennent.

Les fans m’impressionnent, ils restent là à me suivre dans mes nouvelles aventures, ils restent et sont réactifs sur mes nouveaux projets.

 

Finalement, avec beaucoup de travail et le soutien de pas mal de monde, le site Intimate Coaching sort et les projets autour avancent. Je fais mes premières séances de coaching. Tout cela ne fut pas simple mais j’aime ce que je fais maintenant.

J’écris aussi des chroniques sexo pour le blog Colmax, j’écris et présente aussi de petites émissions pour eux.

 

angell_summers_4-20140512_055814.jpg

Mes chroniques sexo pour le blog Colmax...


J’ai aussi mon courrier des lecteurs pour le site Gentleman Moderne, les gens me posent leurs questions sur le sexe et j’y réponds sur ce site.

 

angell_summers_4-20140512_055700.jpg

Courrier des lecteurs pour Gentleman Moderne...

 

Je n’ai pas fait cet article pour me plaindre mais juste pour expliquer que ce n’est pas si simple d’arrêter le porno. Je sais que j’ai encore du taf qui m’attends pour prouver aux gens que je suis sérieuse dans mes démarches, que je peux faire autre chose que travailler avec mon cul, qui a bien assez travaillé d’ailleurs.

Je voudrais aussi remercier certaines personnes, d’abord ma famille qui m’ont soutenu et suivi.

Mes amis elles et ils se reconnaîtront, ceux qui m’ont écoutés craquer au téléphone, pleurer à 3h du matin, qui venaient chez moi pour rigoler, me remonter le moral.

Tout ceux qui m’ont fait confiance Colmax, Gentleman moderne et bien d’autres.

Toi Chloé qui m’a permis de monter mon site, sans toi, j’en serais pas là.

Et vous mes fans d’avoir participé à mon pot commun et ma wishlist pour cette nouvelle activité, à tous ceux qui m’envoient de gentils messages et qui partagent mes articles...

Par Angell SUMMERS
Ecrire un commentaire - Voir les 34 commentaires
Mercredi 5 mars 2014 3 05 /03 /Mars /2014 14:52

Bonjour à tous. Apparemment, les à côtés du porno vous plaîsent beaucoup. Alors, je vais continuer dans ce sens. Je vais aujourd’hui répondre à une question que l’on m’a souvent posée. Les préservatifs sur les tournages. Pour ou contre. Je vais déjà vous expliquer comment ça fonctionne et vous donner mon avis personnel.

 

On peut déjà divisé la France et l’étranger. En France, on pense souvent que le préservatif est obligatoire. FAUX il n’est obligatoire que sur les films diffusés en télé, pour tout ce qui est tournage internet rien d’obligatoire. Ensuite au niveau des tests, il en est un peu de même, présenter un test HIV est demandé, mais finalement pour l’hépatite, la syphilis, les chlamydias, herpes et gonorrhée rien n’est obligatoire. C’est au bon vouloir de chacun et de son sérieux. Chacun fait son test dans son propre laboratoire, sans que cela ne soit centralisé.

angell_summers_preservatif3.jpg

Et hop, le plastique c'est fantastique !!!

 

A l’étranger comme Budapest ou Los Angeles, le préservatifs n’est que très peu utilisé, je dis très peu et non pas jamais car certaines productions l’utilisent. Les tests demandés sont plus complets hiv, hépatite, chlamydia et syphilis minimum. Ils sont centralisés dans un nombre limité de laboratoire, seuls ces testent sont acceptés. Il doivent être renouvelés tout les 15 jours à un mois maximum (du temps de mes derniers voyages).

 

angell_summers_hard.jpg

Voilà, on vraiment une si grosse différence à l'écran sans ?! 

 

Ensuite, viens la question du pour ou du contre le préservatif. J’ai toujours trouvé cette question mal tournée. Le choix serait plus tournage en France ou à l’étranger niveau protection. Pour ma part, j’ai toujours dis à l’étranger. Je vais vous expliquer pourquoi. Il m’est arrivée une fois d’avoir des chlamydia (maladie bénigne si dépistée et soignée rapidement, je fais pour ma part des tests complet depuis mon 1er tournage et le traitement dure 48H)   après un tournage en France avec préservatif. Comment cela est-il possible vous allez me dire. Parce que les chlamydia comme bien des maladies et infections sexuellement transmissibles, s’attrapent aussi par des rapport bucco-génitaux et même simplement buccal. Et comme je vous le disais les tests complets en France ne sont pas obligatoires et n’oublions pas que les fellations, relations lesbiennes et autres ne sont pas protégés.

angell_sumers_preservatif2.jpg

Des capotes, des capotes encore des capotes allez tous en coeur, des capotes, des capotes encore des capotes...

 

Nous avons tous plus ou moins entendu parlé de l’épidémie de syphilis aux USA et en Europe. La France fut elle miraculeusement épargnée ? Nous ne pouvons en être sûr à 100% et puisque chacun fait son test de son côté, rien n’empêche la personne de faire son test d’être positive et ne tout simplement rien dire à personne. C’est horrible ce que je vais dire mais demain un(e) acteur(trice) est positif au sida rien ne l’empêche de disparaître sans rien dire. A l’étranger, au moindre test positif, tous les tournages sont stoppés, on re-teste la personne et teste toutes les personnes ayant eu un rapport direct ou indirect avec (partenaires de tournages direct et les partenaires de ces partenaires) tous refont leurs tests.

 

angell_summers_test.jpg

Désolé pour les âmes sensibles, mais regardez elle est toute petite cette aiguille voyons...

 

Après cela, une loi a été voté sur le comté de Los Angeles, comme quoi les préservatifs devaient devenir obligatoires vous allez me dire bonne décision, mais ils voulaient le rendre obligatoire pour la fellation et pénétration, ajouter les digues dentaires pour les rapport bucco-génitaux (cunnilingus et scène lesbienne), imposer l’achat d’un permis de tournage bien trop cher pour bien des productions. Ce n’était finalement pas la solution idéal, les tournages pouvant tout simplement se délocaliser hors du comté de Los Angeles.

Le fait que chaque pays impose ces propres règles n’est pas l’idéal, le pauvre producteur voulant imposer le préservatif ne pourra pas aussi bien vendre sa scène partout, la demande étant plus favorable au non préservatif. L’idéal serait que chaque pays impose le port du préservatif et un test complet datant de moins d’un mois. Et que les productions ne laisse rien passer. J’ai pu entendre que certains acceptés des test trop anciens, voir même pas de test du tout, car « rohh après tout on l’a connais elle est clean, c’est qu’une scène lesbienne ». NON tout compte !!!

 

 

Je vais finir cet article en faisant passer un message, souvent les gens n’aiment pas la capote, mais de nos jours tout se trouve, ultra fin, lubrifiés et de tailles différentes. Protégez vous et svp n’oubliez pas vos tests HIV oui MAIS pas seulement, il y a actuellement une recrudescence de chlamydia, syphilis et autres MST et IST. Qu’est ce que 100 euros tout les 2 mois pour assurer votre santé ?! Le prix d’un resto et d’un verre dans un bar ? Alors n’hésitez plus faite le. Je continue moi-même mes test depuis mon arrêt. Déjà 2 en 5 mois.  La santé, la vie n’a pas de prix. ET vous pouvez aussi vous faire préscrire un test complet par votre médecin traitant pour que la facture soir moins lourde voir gratuite. 

angell_summers_preservatif1.jpg

Le sexe l'amour c'est beau mais la vie l'est encore plus protégez la... 

Par Angell SUMMERS
Ecrire un commentaire - Voir les 19 commentaires
Samedi 1 février 2014 6 01 /02 /Fév /2014 17:12

Bonjour à tous...

Comme promis, je n’abandonne pas ce blog. Bon, je l’avoue, je ne vous ai pas écrit depuis un moment. Les futurs projets se montent, les problèmes avaient décidés de tous arriver en même temps. Mais comme je suis une battante, je n'ai rien laché et tout se règle grâce aux soutien de mes proches, ma famille, mes amis les vrais et vous les fans.

 

Aujourd’hui, je vais reprendre un peu le fil de mes articles sur l’envers du porno, comment le vit-on, comment cela se gère. Je vais essayer de vous expliquer comment moi j’ai pu gérer mes relations amoureuses, amicales ou professionnelles en étant actrice. Car qu’on le veuille ou non cela nous marque pour tout.

 

D’abord professionnellement, dans un premier temps dans le porno en lui-même. Deux choix s’offrent à nous soit on la joue un minimum pro. C’est un travail avant tout, j’arrive à l’heure, pas sous alcool ou autre, avec toutes mes affaires et mes tests. Soit je le prends comme un amusement, je viens pour prendre mon pied et la thune et je me fous du reste. A noter qu’être pro n’empêche pas de s’amuser une fois la scène commencée. J’avais fais le choix d’être pro, mais voilà les gens du milieu me prenaient surtout au début pour une fille qui ne sait pas s’amuser et qui n’aimait pas le porno seulement son argent et sa notoriété. Il faut donc trouver le juste milieu entre professionnalisme et bons temps et légèreté. J’ai sûrement fais des erreurs mais j’assume le choix que j’ai fait, les réalisateurs n’ont pas eu à se plaindre de mes années passées dans le porno et les acteurs eux ne se sont jamais plaints de mon savoir-faire.

 

relation_1.jpg

Être sexy c'est bien, travailler sérieusement l'est encore plus...

 

 

Ensuite hors porno. On souffre souvent d’une image pas toujours reluisante, les gens du porno ne sont pas très malin et manque de professionnalisme. Il faut donc prouver le contraire dès que l’on participe à un projet hors porno, radio, film ou que l’on répond à une interview pour un média mainstream. A chaque fois, finalement le même constat  «mais en fait Angell t’es loin d’être conne pour une actrice» et croyez-moi c’est bien dit comme cela. Souvent on me dit qu’ils en ont rencontrés plus d’une et que franchement ça volait pas haut et que niveau professionnel, on ne pouvait pas compter sur les gens du porno. Heureusement je vous rassure, je ne suis pas la seule à montrer une bonne image. Alors oui, on ne me remarque pas forcement en premier lors d’une émission radio ou lors d’une soirée hors porno. Mais finalement on m’a toujours rappelé et fait travailler parce que justement j’avais su me tenir et parler.

 

relation_6.jpg

Je sors le tailleur et les lunettes pour montrer mon sérieux ? 

 


Ensuite plus perso les relations amicales. Là encore, tout un programme. Pendant très longtemps, j’ai évité toute amitié avec les gens du porno, j’appréciais certains d’entre eux, ravie de les croiser en tournage ou lors d’une soirée. Mais pas vraiment mes amis proches. J’ai ensuite surtout sur les deux dernières années, eu de véritables amis dans le porno. Mais finalement cela devient vite impossible, tout est public, une jalousie même pas flagrante s’installe. Je trouve que les relations amicales au sein même du porno sont à la fois très fortes et très destructives. C’est simple j’ai perdu que peu d'amitiés depuis bien des années et vous savez quoi ce sont deux actrices porno. Sûrement les fautes partagées mais cela en dit long.

 

relation_3.jpg

Un petit groupe de copines pour qui mon travail ne fait pas tout...


Hors porno ensuite, là je vais diviser les cas en deux, les hommes et les femmes. Pour les hommes d’abord, mon côté actrice, enfin ex-actrice maintenant ça ressort toujours un peu. On se permet des blagues parfois un peu déplacées parce que bon après tout je ne vais pas être choquée. Sans forcément le vouloir dans 95 % des cas je lis dans le regard du mec face à moi « non mais putain c’est une actrice porno, c’est obligé elle doit trop bien sucer » en gros bien sûr.

Ensuite au niveau des filles, soit je les dégoûte et elles veulent jouer leur vierge à côté de moi, parce que non tu vois moi je ne suis pas une fille facile (oui le mec différent chaque vendredi et chaque samedi ça compte pas elles sont sous alcool) . Ou alors voyant que forcément les mecs s’intéressent à moi, elles vont vouloir se la jouer plus hot qu’elles ne le sont, moi avec deux mecs ouais grave ça me branche et je suis totalement bi, « attends en 4ème j’ai embrassé ma pote » mais oui bien sûr… Ensuite, elles ont peur que je leur pique leur mec, bah oui je suis actrice, je saute forcement sur tout ce qui bouge. Heureusement pour moi, je rencontre aussi des gens normaux et j’ai pleins d’ami(e)s.

 

relation_4.jpg

De simples soirées entre filles, c'est ça qui est bon...


 

Et là, THE problème, les relations amoureuse !!! Beaucoup le savent j’ai vécu le plus gros de ma carrière en étant en couple. J’avais la chance que cette personne accepte parfaitement mon travail et ne me voit pas que comme l’actrice. Mais voilà, les aléas de la vie font que depuis un an et demi cette vie de couple n’est plus. Et depuis, j’ai découvert les joies de vouloir une relation en étant actrice porno. Le problème, mon métier reste en tête. Combien de mecs à t-elle connu, est-ce que je vais pouvoir être à la hauteur et les gens ils vont dire quoi ??!!

1er cas, oui je vais diviser les cas : trouver un mec dans le porno. Oui, solution idéal hein ?! Mais non, déjà parce que des mecs dans le porno français il n’y en à pas 50, ensuite je n’ai pas eu de coup de cœur amoureux et oui ça pourrait aider. Et enfin, je ne suis plus actrice et j’aimerais m’éloigner un peu du porno sans le renier, alors un mec acteur bof.

2ème cas : le fan d’actrice. L’avantage, il m’idéalise, me voit parfaite ( ahahah si il savait le pauvre) . Mais justement, il ne voit que l’actrice, me mets sur un piédestal. Tout sauf une relation saine.

3ème cas : le mec qui assume parfaitement de se taper une actrice porno, oui, oui auprès de ses potes. En public, auprès de sa famille beaucoup moins. Là deux cas différents celui qui le dit tout de suite c’est pour le cul, après tout pourquoi pas en attendant autant que je profites Et il y a celui qui fait genre c’est une relation mais en fait non. Je préfère encore le premier.

4ème cas : le mec a qui je fais peur. Oui, c’est vrai j’impressionne du haut de mon 1m61. Mais oui, le mec tourne autour du pot, hésite à venir, vous chauffe mais n’assume plus lorsqu’il faut venir me voir ou carrément une fois face à moi ne sait plus quoi faire et se bloque.

 

Le problème général vient du fait que la plupart jouent les lovers pour m’attraper mais n’assume pas ensuite, jouer avec mon cul est une chose, avec mon cœur s’en est une autre.

 

relation 2

A ce qu'il paraît, il vaut mieux être seule que mal accompagnée... 

 

 

Mais bon rien n’est jamais perdu et pour toutes ces situations, amicales, professionnelles ou amoureuses, je ne désespère pas. A moi de montrer à toutes ces personnes qui je suis et ce que je vaus. A eux de faire le choix de savoir s'ils me veulent dans leur vie. J’ai été actrice cela ne changera jamais alors messieurs dames apprenez à m’accepter ainsi sans avoir de jugement préconçu sur moi. Ou alors passez votre chemin si vraiment mon passé vous dérange...

Par Angell SUMMERS
Ecrire un commentaire - Voir les 41 commentaires
Samedi 28 décembre 2013 6 28 /12 /Déc /2013 14:48

Bonjour, cet article va être lié à mon arrêt en tant qu’actrice x. Je voulais déjà vous remercier pour tous de vos messages de soutien, cela m’a beaucoup touchée. Ensuite, cet article va être là pour répondre à toutes les questions que vous me posez sur ma reconversion.

 

Comme vous avez pu le voir, j’ai réalisé mon premier film pour Colmax et je compte bien continuer sur cette lancée. Je ne ferais pas des films tous les mois puisque d’autres projets vont me prendre du temps. D’ailleurs, un de mes autres projets concerne lui aussi Colmax puisque je vais écrire des articles régulièrement pour leur blog qui concerneront la sexualité, ainsi qu’écrire et présenter une émission pour leur chaîne : Colmax TV. Les deux seront liés, le blog et l’émission n’iront pas l’un sans l’autre. Le but sera de répondre à toutes vos questions sur le sexe.

 

Troisième projet et c’est celui-ci qui me tient le plus à cœur et me prends le plus de temps. Je monte en effet mon projet de coach en sexualité. Attention pas de séduction mais bien de sexualité. Autre précision, je ne donnerais pas de cours pratique sur le sexe, ne cherchez pas un moyen de me rencontrer. Le but est de donner des conseils aux femmes, aux hommes et aux couples sur le sexe, voir même faire des soirées entre copines pour oser poser toutes les questions qu’on osent pas poser habituellement. Je sais bien que le porno n’est pas la sexualité de tous les jours, mais il m’a appris à connaître mon corps et celui de mes partenaires hommes ou femmes. Et, à ne pas juger les différentes envies et sexualités. Alors si je peux aider les gens grâce à ces 5 ans de porno, pourquoi pas. Il y aura deux solutions la consultation : par téléphone pour les plus timides ou bien par rendez-vous direct. Un site internet sera consacré qu’à cette activité. Je ne veux pas que le porno et cette activité se retrouve sur le même site. Le nom de ma société : "Intimate Coaching". Vous pouvez dès maintenant retrouvez la page facebook https://www.facebook.com/pages/Intimate-Coaching/1391923234390882?fref=ts et le twitter @IntimateCoach1. Attention ce sont des pages pro n'y venez pas pour me parler personnelement même si je répondrais bien sûr au gens. Le site internet complet sera très bientôt en ligne. 

 

 coaching-copie-1.JPG

Voici le logo de ma société, ça vous plait ?

 

Ensuite, certains d’entre vous ont pu remarquer que j’ai repris la visio. A dire vrai, je ne faisais plus de visio car pas le temps : trop de tournages, de voyages. Quand je rentrais chez moi, j’avais moyen envie de me préparer sortir mes sextoys et faire de la cam. Certains pensent que c’est un retour en arrière mais pas du tout. Pour deux raisons beaucoup de jeune femmes font de la visio sans jamais avoir tourné un seul film, dit-on d’elles qu’elles sont actrices ? Non. Ensuite, beaucoup d’actrices après avoir arrêté le porno continuent la webcam et les shows en discothèque, alors pourquoi pas moi. J’ai donc décidé de reprendre les live show sur Eurolive et sur streamate aussi. Pour voir mon planning de visio c'est ici http://bit.ly/1cwfCll

 

NG0A4256-copie-1.jpg

 


Voilà pour le principal de ma reconversion, j’aimerais en profiter pour remercier tout ceux qui continuent de me suivre malgré le fait que le nombre de photo hard se fait de plus en plus rare sur mes différents réseaux sociaux. Voir qu’il n’y a pas que mon cul qui vous intéresse me fait sincèrement plaisir. 

Par Angell SUMMERS
Ecrire un commentaire - Voir les 29 commentaires
Vendredi 22 novembre 2013 5 22 /11 /Nov /2013 15:50

Me revoilà donc sur mon blog. Et oui, arrêt du porno certes mais pas de mes articles. Et justement, je vais vous parler d'une de mes nouvelles activités : La réalisation.

 

Et oui, après plus de 5 ans de porno devant la caméra, je suis passée derrière : Et quelle aventure !!! Déjà le concept du film. Je voulais que l'actrice puisse s'exprimer dans mon film, que chaque scène lui ressemble vraiment. Pour cela l'actrice devait m'envoyer un maximum des ses fantasmes du plus soft au plus hard. Situations, pratiques, acteurs tout. Le but découvrir réellement les envies d'une actrice et pas juste un titre de film.

 

Emy-Russo-by-Angell_1-copie-1.jpg

Emy m'explique tous ses fantasmes...

 

Le casting ensuite, pour le premier c'est vers Emy Russo que je me suis tournée. Lorsque le projet a été lancé, il y a un an environ, Emy était malgré ces déjà 5 ans de carrière peu mise en avant. Idéal pour avoir des scènes pas encore vu et mettre en avant une fille encore trop peu connue.  Elle fut rejointe après qu'elle nous ai donné ces préférences, par Anna Polina bien connue de tous, Duchess Kitty inconnue dans le porno puisque non actrice !!! Tony Corleone, Mike Angelo, Michael Cherrito et moi-même.

 

Emy-Russo-by-Angell_2.jpg

Emy sait mettre les hommes à ses pieds si on peut dire...

 

Emy-Russo-by-Angell_7.jpg

Je ne m'incruste pas, je fais juste partie des fantasmes d'Emy...

 

Emy-Russo-by-Angell_4-copie-1.jpg

Emy dans une scène très hard comme vous n'avez jamais vu...

 

Tout ceci n'a pas été de tout repos, j'avoue avoir encore beaucoup à apprendre et le stress était assez dingue, peur de se planter, de décevoir mon producteur, les fans, l'équipe et les acteurs.  Mais ce fut génial au final, voir son projet prendre forme. Prendre le risque de nouvelles aventures aussi.

 

Emy-Russo-by-Angell_5-copie-2.JPG

La Star de mon premier film en tant que réalisatrice...


 Emy-Russo-by-Angell_6-copie-1.JPG

Emy accompagnée de la SUBLIME Anna Polina...


C'est Colmax qui m'a accordé sa confiance. J'ai travaillé plusieurs fois avec eux en tant qu'actrice et j'aime leur professionnalisme. Depuis quelques temps, cette société s'associe aux actrices ou ex-actrice comme moi, pour offrir tout un catalogue de films réalisés par ces dernières.  Je suis plus que ravie de travailler avec eux.

 

emy_russo_by_angell-copie-1.jpg

Jaquette de mon tout premier film téléchageable ICI...

 

J'espère que vous irez nombreux découvrir mon film. D'autres vont suivre.

 

 

J'aimerais aussi profiter de cet article pour remercier les fans qui ont participé à   la wishlist spécialement faites pour le film. D'ailleurs, merci d'envoyer vos nom, prénom et adresse postale complète ainsi que ce que vous avez pris pour recevoir vos remerciements. Envoyez le tout sur angell.summers@laposte.net

Publié dans : TOURNAGE X - Par Angell SUMMERS
Ecrire un commentaire - Voir les 15 commentaires

MON LIVESHOW

TWITTER

ENVIE DE ME FAIRE UN CADEAU ???

HOT D'OR 2009


HOT D'OR DE LA MEILLEURE STARLETTE FRANCAISE 2009

Catégories

Commentaires Récents

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés